L’Halloween et les défenses sensorielles

Il fait noir, l’excitation est palpable,  la majorité des enfants enfilent leur costume avec hâte et courent dans les rues récolter des bonbons, le visage rempli de béatitude… c’est l’ Halloween!!! Par contre, pour certains enfants, l’Halloween peut être une fête stressante remplie de défis à surmonter.

C’est le cas des enfants présentant des difficultés de modulation sensorielle qui réagissent souvent différemment à ces jours de fête. La surcharge de stimulation sensorielle est considérable :

  • les textures de costumes,
  • la superposition de vêtements en temps froid,
  • des bruits forts et soudains qui surgissent d’un peu partout,
  • les rues bondées de gens,
  • les odeurs …

Ils font face à un mélange de stimuli difficiles à gérer pour un système nerveux avec un haut niveau de vigilance, ce qui peut rendre cette expérience multisensorielle anxiogène.

Conseils

Voici donc des conseils généraux qui pourraient vous aider à partager le plaisir de l’Halloween avec votre enfant. Toutefois, chaque enfant est unique, il est donc important de consulter votre ergothérapeute pour des conseils plus spécifiques et adaptés si votre enfant a une problématique particulière.

 Lors de l’achat du costume

  • Magasinez le costume avec votre enfant.choix-du-costume-EDME
  • Prenez le temps de l’essayer adéquatement, plusieurs minutes, au magasin. Votre enfant doit pouvoir marcher, courir, sauter, s’asseoir, tout en étant confortable.
  • Idéalement, regardez et touchez le tissu, sentez le costume (les costumes peuvent avoir des odeurs particulières!)
  • Évitez les costumes ayant un masque qui peuvent rapidement devenir insupportable pour l »enfant.
  • Évitez également  les costumes avec des élastiques serrés au niveau des chevilles et des poignets.
  • Assurez-vous de choisir un costume qui se met et s’enlève rapidement au besoin. Cela évitera que vous ne soyez obligé de revenir à la maison pour changer votre enfant. Vous pourrez ainsi continuer la récolte de bonbons dans le plaisir.

Préparation avant le jour J

  • Il pourrait être pertinent de laver plusieurs fois le costume afin de l’assouplir.
  • Essayez plusieurs fois le costume à la maison avant le grand jour afin que l’enfant s’y habitue. Vous pouvez augmenter graduellement le temps de port du costume et observer les réactions de votre enfant
  •  Assurez-vous que votre enfant porte des vêtements confortables sous son costume.
  • Le maquillage peut aussi être un grand défi pour les enfants ayant une hyperréactivité tactile. Vous pouvez explorer cette possibilité plusieurs jours avant l’Halloween via des jeux divers. Si votre enfant refuse, simplement le respecter dans ce choix. Advenant que votre enfant porte du maquillage au visage dans la soirée, ayez avec vous de petites lingettes pour lui retirer au besoin.
  • Dans certains cas, il pourrait aussi être pertinent de se familiariser avec ce qui est susceptible d’être rencontré lors de cette journée comme les machines à fumée, les bruits d’épouvantes, les personnages effrayants, les décorations variées, etc. (Les magasins d’Halloween sont un endroit judicieux pour explorer, toucher lorsque possible et sentir ! )
  • Prédéterminez votre trajet. Vous pourrez ainsi observer les décorations et prévoir les maisons à éviter au besoin.

bonbons

Lors de la récolte de bonbons

  • Transportez avec vous le nécessaire pour assurer son confort en fonction de la température (veste/manteau, tuque, foulard, mitaines, etc.).
  • Ayez des attentes réalistes sur le nombre de maisons visitées et prenez votre temps.
  • Commencez plus tôt alors qu’il y a moins de monde dans les rues et qu’il fait encore clair. La pénombre pourrait augmenter l’état de vigilance de votre enfant et entraîner des réactions amplifiées à certains stimuli.
  • Munissez-vous d’une lampe de poche pour le trajet. Pourquoi ne pas en prévoir une pour votre enfant aussi, c’est si amusant !
  • Dépendant de l’âge de votre enfant, l’utilisation d’un chariot permet un certain contrôle sur l’environnement et un espace de repos, au besoin.chariot

 

À garder en tête

L’enfant ayant des difficultés de modulation sensorielle présente des réactions trop fortes à des stimuli que son système nerveux perçoit comme agressants. Gardez en tête que les effets sont cumulatifs au cours de la journée. Ainsi, il est important de considérer que même si l’enfant apprécie les stimulations associées à cette fête, la journée de l’Halloween représente tout un défi pour votre enfant. Il est possible que le soir même, votre enfant soit fatigué, irritable et ait de la difficulté à participer. La prédictibilité et le rythme de la soirée adapté à votre enfant seront vos meilleurs alliés!

citrouille

                    Bon Halloween !

Par , 25 octobre 2015   |   Catégorie : Actualités | Apprendre et comprendre |   |   Étiquettes : , , ,

 

 

Commentaires fermés sur L’Halloween et les défenses sensorielles

La section commentaires est maintenant fermée.